Calames

MMSH-PH-4040 L'évolution de l'IFEAD depuis la fin années 1960 à travers le regard d'un chercheur historien et arabisant

Date : 2011-01-21
Description physique : L'enregistrement numérique a été découpés en 5 fichiers pour l'écoute.. Durée : 3h 50min.
Description : C’est à l’issue de ses études en arabe, en histoire et en anthropologie que Jean-Paul Pascual obtient une bourse qui va lui permettre, en 1969, de poursuivre sa formation à l’IFEAD. L’Institut, alors sous la direction d’André Raymond, est un véritable carrefour pour la communauté scientifique, tant syrienne qu’internationale. Doctorant, Jean-Paul Pascual trouve donc à Damas un lieu propice à la poursuite de son étude de la langue, mais aussi un milieu scientifique stimulant qui l’aidera à redéfinir ses propres activités de recherche et à s’orienter vers l’étude des archives. Ce séjour est de deux années auquel s'ajoute un service militaire où il sera également amené à pratiquer l’arabe en tant qu’enseignant et interprète. Ainsi en Irak, il raconte une anecdote sur une traduction qu'il a dû faire au pied levé d'un discours de Saddam Hussein. Puis Jean-Paul Pascual obtient en 1972 un poste à l’Ecole des lettres de Beyrouth en tant que chargé de cours en sociologie et en histoire jusqu’en 1975. Alors qu’éclate la guerre du Liban, il est recruté par l’IFEAD en tant que secrétaire scientifique, fonction qu’il assurera jusqu’en 1987. C’est au cours de cette période qu’il est chargé, avec Sarab Atassi d’organiser, en liaison avec les autorités syriennes, le projet de constitution d’une documentation photographique et topographique sur le Vieux Damas. Bien que, par la suite, Jean-Paul Pascual retourne en France pour poursuivre ses recherches à l’Iremam (Aix-en-Provence), il continuera d’entretenir des rapports réguliers avec l’IFEAD et, plus tard, l’Ifpo où il se rendra à plusieurs reprises pour participer à des fouilles archéologiques sur différents sites du Proche-Orient, en particulier en Jordanie. On trouvera non seulement dans cet entretien le récit riche du parcours d’un chercheur historien et arabisant, spécialiste du Proche-Orient ottoman, mais également un témoignage précieux sur les évolutions de l’Institut, de la fin des années 1960 à la première décennie du 21° siècle. En effet, son écoute éclaire l'organisation interne de l'Institut, les relations avec la société et la communauté scientifique locale et le rôle des différents directeurs au fil des ans. Jean-Paul Pascual évoque également à plusieurs reprises les événements politiques qui ont agité le Liban et la Syrie durant sa présence au Proche-Orient : l’occasion de rappeler que le travail de recherche ne s'effectue jamais hors de tout contexte politique.
Description : Jean-Paul Pascual est enregistré par Véronique Ginouvès et François Siino à Pertuis
Version(s) numérique(s) : Document sonore en ligne (partie 1)
Version(s) numérique(s) : Document sonore en ligne (partie 2)
Version(s) numérique(s) : Document sonore en ligne (partie 3)
Version(s) numérique(s) : Document sonore en ligne (partie 4)
Producteur du fonds ou collectionneur : Ginouvès, Véronique
Siino, François
Auteur : Pascual, Jean-Paul (1944-2015)
Sujet : Institut français de Damas
Historiens
Arabisants
André, Raymond
Damas (Syrie)
Services de traduction
Hussein, Saddam (1937-2006)
École Supérieure des Lettres de Beyrouth
Liban -- 1975-1990 (Guerre civile) -- Atrocités
Atassi, Sarab
Atelier du Vieux Damas
Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône)
Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Fouilles archéologiques
Jordanie
Ottomans
Liban
Syrie
Lieu de production : Pertuis (Vaucluse)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les enregistrements sonores peuvent être écoutés sur place, à la phonothèque de la MMSH à Aix-en-Provence sous réserve des autorisations accordées par les enquêteurs. Pour chaque corpus sonore, les règles d'utilisation et de diffusion sont particulières, en fonction des règles juridiques et éthiques qui auront été spécifiés par les informateurs et les enquêteurs. Cet inventaire reprend parfois des informations personnelles. Conformément à la loi n°78-17 "Informatique et Libertés", vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site.
D’une façon générale, les métadonnées décrivant les fonds peuvent être librement ré-utilisées sous la licence CC-0. La photocopie des documents d’archives n'est pas autorisée et la photographie sans flash l’est en principe, sauf conditions particulières. Lorsque la copie des fichiers numériques est possible, un contrat d’utilisation doit être signé spécifiant les modalités d’usage. Enfin, toute publication ou reproduction est soumise à autorisation et la citation de l’origine du fonds doit être précisée avec l’URL de la notice dans le catalogue Calames.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/