Calames

H 125 Persius, Saturae ; Juvenalis, Saturae

Date : 1ère moitié du IXe siècle
Langue : Latin
Description physique : Parchemin. 80 feuillets. Caroline. Réglure à la pointe sèche, à longues lignes. 29 lignes. Annotations marginales étendues et interlinéaires. 305 x 290 mm. Just.: 230 x 185 mm. Reliure en parchemin.
Description :
Commentaire de Libri (1849) : On lit à la fin : Codex Sancti Nazarii martiris Christi. Manuscrit dont Pithou a donné une édition de Juvénal et de Perse avec les scholies (Paris, 1585), dans laquelle il dit (p. 273) : « In hac editione, lector, illud potissimum nobis propositum fuit ut, inter plura variaque, nec contemnendæ vetustatis, exemplaria, unius, omnium sane optimi atque antiquissimi, scripturam curaremus exprimi, quod de Budensis cladis reliquiis in Thassillionis, quondam ducis, cœnobium relatum fuisse ex Matthiæ adscripto nomine facile adductus sum ut crederem. Id ad nos tandem pervenit, Francisci fratris carissimi dono. » Il faut remarquer que Pithou n'a donné qu'une partie des scholies, et qu'il en reste encore beaucoup d'inédites. Voici une note qui se trouve au haut du feuillet 13, où commence le Juvénal, et que Pithou n'a pas publiée : « Crispinus iste postquam a Nerone factus est senator, tantæ superbiæ abundans opibus fuit, ut alios anulos hieme, alios ferret æstate, adeoque delicatus erat, ut anulorum pondus se sustinere non posse fingeret, ac per hoc ventilabat digitum cum anulo ; quod indicium erat magnæ luxuriæ. Anulus in signum gratiæ habebatur antiquitus. Quem portabant familiares regis ; unde Assuerus tulit ab Aman anulum quem dedit Mardocheo. » Au même feuillet et sur la marge, on lit cette autre note, laissée également par Pithou : « Scilla et imperator fuit et dictator, qui accusatus cum cœpisset odio esse Romanis, accepit concilium ab amicis et a Juvenale ut, dignitate deposita officii, securus viveret. » Au recto du premier feuillet on lit encore : « Mathias, 1469. » Les satires de Perse portent pour titre, écrit en capitales, au haut de chaque feuillet : « Thebaidorum Persi satura. » Pithou, qui avait remarqué ce titre, sans avoir pu en deviner le sens, en fait mention (pag. 277). La glose de cette partie du manuscrit est moderne, sauf quelques notes rares, écrites au IXe siècle. Pithou en a tiré peu de commentaires pour son édition, mais il a puisé plus largement dans la glose de Juvénal, entièrement du IXe siècle, quoiqu'il soit loin, comme nous venons de le dire, d'avoir reproduit ces scholies en entier ; elles commencent ainsi : « Semper ego. Iuvenalem aliqui Gallum propter corporis magnitudinem, aliqui Aquinatem dicunt. » La vie de Juvénal qui termine ce manuscrit a été publiée par Pithou (p. 160) ; et plus loin (p. 290), il dit : « Juvenalis vita quæ præponitur non est, opinor, ejusdem interpretis ; et vero, in optimo codice, ad finem, adscripta fuit recentiore manu, et in plerisque aliis separatim exstat. Suetonio etiam a quibusdam tribuitur. »
Des notations musicales ajoutées (neumes allemands du XIe siècle) sur le verso de la page de garde (Vox exultationis et salutis et leta jucundatis...), le fol. 1r (Vox exultationis et salutis in tabernaculis) et le fol. 80v qui conserve un fragment de tonaire (Primum querite regnum Dei) et l'office de la Septugésime (Ymnum cantate nobis... terra) (voir Cantor et Musicus).
Provenance :
Copié pour l'abbaye de St Nazaire de Lorsch (Allemagne), f.80v : "Codex s. Nazarii martiris Christi qui cupit hunc librum sibimet contendere prevum hic flegetonteas patiatur sulphure flammas" (écriture du X-XIe siècle), et deux fois "Lauresheim" (écriture du XVIe siècle).
Passa probablement à la bibliothèque palatine de Heildeberg après la suppression de l'abbaye.
Entre les mains de Mathias Widman en 1465 (f.1).
François Pithou en 1573 (f.1 date "MDLXXIII").
Don à son frère Pierre Pithou (f.80v signature autographe de P. Pithou).
À la mort de ce dernier, il revint à Fr. Pithou.
Il le légua au Collège de l'Oratoire (Troyes) en 1596 ( f.1r "ex libris collegii Trecensis").
Bibliographie :
Etude dans le CD-Rom Cantor et Musicus: la musique dans les manuscrits de la bibliothèque interuniversitaire Médecine de Montpellier, Montpellier : Bibliothèque Interuniversitaire, 2000.
Notice détaillée dans Bischoff (Bernhard), Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der wisigotischen), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2004, vol. II, p. 200, no2829
Bischoff (Bernhard), Die Abtei Lorsch im Spiegel ihrer Handschriften, Laurissa, Lorsch, 1989, pp. 47-9, 71, 81, n. 8, p. 92, n. 45, pp. 108-9
Bergmann (Rolf) et alii, Katalog der althochdeutschen und altsächsischen Glossenhandschriften, vol. II, De Gruyter, Berlin-New York, 2005, p. 921-923
Bo (Domenico) A Persi Flacci Saturarum liber, Turin, 1969.
Bücheler (Franz) et Jahn (Otto) A. Persii Flacci, D. Iunii Iuvenalis, Sulpiciae Saturae, Bonn, 1893.
Carena (Carlo) Poesia latina dell'età imperiale, Parme, 1957.
Clausen (Wendell) A. Persi Flacci et D. Iuni Iuvenalis saturae, Oxford, 1959.
Di Salvo (Lucia) et Frassinetti (Paolo) Satire di Aulo Persio Flacco e Decimo Giuno Giovenale, Turin, 1979.
Gottlieb (Th.), "Wer ist der im cod. Montepessulanus 125 genannte Mathias?", In Eranos Vindobonensis, Vienne, 1893, pp.145-52
Grazzini, (St.)Scholia in Iuuenalem recentiora : secundum recensiones φ et χ tomus I (satt. 1-6), Pisa, Edizioni della Normale, 2011.
Kautz (Michael), Bibliothek und Skriptorium des ehemaligen Klosters Lorsch I Alba Iulia-Vat. Pal. lat. 202 II Vat. Pal. lat. 206, vol. I, Harrassowitz, Zwickau Wiesbaden, 2016, p. 235-240
Labriolle (Pierre de) et Villeneuve (François) Satires de Juvénal, Paris, les Belles Lettres, 2002 (1e éd. 1921).
Munk Olsen (Birger) Les poètes classiques dans les écoles du IXe siècle , in De Tertullien aux Mozarabes : Antiquité tardive et christianisme ancien : mélanges offerts à Jacques Fontaine à l'occasion de son 70e anniversaire par ses élèves, amis et collègues, T. II : VIe – IXe siècles, Paris 1992, pp. 37-43
Nishimagi (Shin) Les modalités de l'enseignement musical au Moyen Age : Le traité « De Modis », Cambrai, Médiathèque municipale, Ms 172 (XIIème siècle), Thèse de doctorat en musicologie, Paris Ecole Pratique des Hautes Etudes, 2005.
Preaux (J.) Propositions sur l’histoire des textes des Satires de Perse et du Commentum Cornuti, Extrait des Hommages à André Boutemy, Coll. Latomus, vol. 145, 1976, pp. 299-314.
Schnitzer (Paul) Handschriften aus dem Kloster Lorsch : Zur 1200-Jahrfeier d. Stadt Lorsch im Jahre 1964 im Gedenken an d. Gründung d. Reichsabtei Lorsch im Jahre 764 [catalogue d’expo. 13 juin-12 juil. 1964], Lorsch, 1964, p. 9.
Scivoletto (Nino) Ancora sul testo di Persio, in Studi di letteratura latina imperiale, Naples, 1963, pp.77-80.
Scivoletto (Nino) Auli Persi Flacci Saturae. Testo critico e commento, Firenze, « La Nuova Italia », Biblioteca di studi superiori n°36, 1956.
Siewert (Klaus) Glossenfunde : Volkssprachiges zu lateinischen autoren der Antiwe und des Mittelalters, Göttingen, 1989.
Van Rooy (C. A.), Studies in Classical Satire and Related Literary Theory, E.J. Brill, Leiden, 1966, p. 73
Victor (B.) Simultaneus copiying of classical texts 800-1100 : techniques and their consequences, in La collaboration dans la production de l’écrit médiéval [Actes du XIIIe colloque du comité international de paléographie latine, 22-25 septembre 2000], pub. de l’Ecole des Chartes, 2003, p. 355.
Werhert (Nicole) Le Commentum Cornuti sur les Satires de Perse : édition critique, Mémoire de licence en philologie classique, sous la direction de J. Préaux, Université Libre de Bruxelles, 1972-1973.
Information sur le traitement : Notice révisée en septembre 2018
Version(s) numérique(s) : Disponible en ligne
Version(s) numérique(s) : Numérisation disponible sur la Bibliotheca Laureshamensis - digital
Propriétaire préc. : bibliothèque palatine de Heildeberg
Mathias Widman
Pithou, François (1543-1621)
Pithou, Pierre (1539-1596)
Collège de l'Oratoire (Troyes)
Commanditaire : Kloster Lorsch (Allemagne)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les collections patrimoniales sont accessibles sur justification d'une recherche.
Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/