Calames

Fonds Jean Métral

Date : 1975 et 2008
Langue : français
Description physique : enregistrements sonores. bandes analogiques, deux cartes flash.

Organisme responsable
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) - UAR 3125 AMU/CNRS

Description :
Ce corpus a pour objet les Français installés à Beyrouth (Liban). Le corpus est composé de 71 enquêtes dont 62 ont été conservées. Les travaux de Françoise et Jean Métral seront interrompus par l’éclatement de la guerre civile au Liban en avril 1975. Ces entretiens s’inscrivaient dans une recherche plus large qui devait articuler trois approches chronologiques. Tout d’abord, une approche quantitative, réalisée en 1974 avec un traitement statistique de 8000 fiches de Français inscrits au consulat. Les fiches avaient été transmises à la Direction de la Statistique Libanaise mais leurs bureaux ont été brûlés et les documents ont été détruits. Puis, une approche qualitative (l’objet de ce corpus) a été réalisée, les témoins avaient été sélectionnés à partir des premiers résultats statistiques. Plusieurs catégories socio-professionnelles sont vraisemblablement enregistrées de janvier à mars 1975 : acteurs du domaine culturel, de la communication et des médias, Français travaillant dans le domaine médical ou technico-commercial, directeurs d’institutions françaises... Le troisième axe, qui concernait l’étude des institutions françaises au Liban, n’a été qu’ébauché. Chaque entretien individuel, préparé en amont par l’ensemble des enquêteurs, est mené en présence de deux enquêteurs dont sont relevés, dans les fiches enquêtes, le ou les noms entendus durant l’enregistrement. De fait, chaque entretien individuel se déroule en trois temps. L’entretien débute par une présentation de l’état civil, du parcours et des intérêts qui ont conduit l’informateur à Beyrouth. Ensuite, l’informateur est interrogé sur l’environnement socio-professionnel qu’il fréquente et sur sa représentation des rapports entre la communauté francophone présente dans le pays, la France et le Liban. L’entretien s’achève par un échange moins directif où l’informateur est invité à s’exprimer plus librement sur un sujet abordé pendant l’entretien ou sur un sujet qui n’aurait pas été abordé.
L'instrument de recherche a été publié avec des illustrations et des introductions au fonds dans un numéro spécial de la revue Le bulletin de l'AFAS. Sonorités en 2019. Le numéro est introduit par Véronique Ginouvès (archiviste), Virgine Milliot (maîtresse de conférence au département d’anthropologie de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Elizabeth Longuenesse (sociologue) et France Métral (épouse de Jean Métral, ethnologue).
Producteur du fonds ou collectionneur : Fonds issu des recherches de terrain deJean MétralFrançoise Métral
Biographie ou Histoire : En 1975, Jean Métral est Maître assistant à l’université de Lyon, détaché depuis 1969 à l'École Supérieure des Lettres (ESL) où il dirige la section de sociologie et d’anthropologie. Du mois de janvier au mois de mai 1975, il s’investit dans un projet de thèse d’Etat en sociologie, sur le thème "Les français au Liban depuis 1945, une minorité allogène". Le travail de terrain est mené en collaboration avec Françoise Métral est alors chargée de cours d’anthropologie à l’ESL, et Alain Battegay de l’Université Libanaise.
Bibliographie :
Moummi, Akhésa. « Penser la diplomatie au ras du pupitre. Le collège de Beyrouth comme observatoire de la présence éducative française au Liban en 1975 » in François Chaubet, Charlotte Faucher, Laurent Martin, et al. (eds.). Histoire(s) de la diplomatie culturelle française. Du rayonnement à l’influence, Éditions de l’Attribut. 2024, p. 339-356, (Culture & Société). En ligne : https://hal.science/hal-04565021 #o#consulté le 2 juillet 2024#f#.
Information sur le traitement : En 2018, dans le cadre d'un projet de mobilité professionnelle financé par le CNRS, Véronique Ginouvès a complété et enrichi la documentation de ce fonds. Elle a, en particulier, enregistré deux témoins qui avaient participé à la l'enquête de Jean et France Métral auprès de Jacques Liger-Belair (enquête n°5570) et d'André Bourgey (enquête n°5565).
Information sur le traitement :
Dephine Gillain dans le cadre d'un stage de Master a catalogué le fonds sur la base Ganoub qui n'est plus alimenté depuis septembre 2021. La collection a été archivée sur la Wayback Machine : https://web.archive.org/save/http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.xhtml?page=alo&aloId=11479.
Deux étudiants, ont pour partie réalisé l'analyse d'entretiens, utilisés dans le cadre de leurs Master :
- Inès Djerroud, Regards de Français au Liban aux prémices de la guerre (1974-1975) Illustrations et illusions de la politique arabe de la France au Liban, Master 2 soutenu en 2028, sous la direction de Vincent Joly, à HRI Rennes II – IEP de Rennes.
- Malo Pinatel, Les coopérants à l'Ecole Supérieure des Lettres (1968-1975), soutenu en 2017, Master 2 soutenu en 2028 sous la direction de Juliette Honvault et Aurélia Dussere à Aix-Marseille Université (Histoire).
Information sur le traitement : Le catalogage rétrospectif de ce fonds a pu être réalisé grâce à un co-financement ABES-établissement attribué en 2016.
Producteur du fonds ou collectionneur : Métral, Jean
Métral, Françoise
Sujet : Beyrouth (Liban)
Sociologie
Histoires de vie (ethnologie)
Francophonie
Histoires de vie en sociologie
Travail -- À l'étranger
Liban
Genre(s), forme(s) et fonction(s) : entretien

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents :
Les archives du secteur Archives de la recherche - Phonothèque sont constituées de différents fonds issus du regroupement de laboratoires (antérieurs à la création de la MMSH) ou reçus depuis la création de la MMSH. En collaboration avec l’équipe des archivistes, selon les thématiques explorées et la sensibilité des données, les producteur·rice·s ou leur ayants droit, décident, au moment du versement de leurs archives, des modalités de leur accès et de leur réutilisation en conformité avec la résolution des questions éthiques et juridiques.
Lorsqu’il s’agit d’archives produites dans le cadre d’une carrière professionnelle réalisée au sein d’une institution publique, celles-ci relèvent de l'article L. 211-1 du code du patrimoine et sont considérées comme des archives publiques. Toutefois, certaines parties de fonds ou des fonds complets peuvent avoir d’autres statuts. Chaque fonds a fait l’objet d’une recherche juridique et certains peuvent poser des questions éthiques qui sont prises en compte au moment de la mise à disposition.
Nombre des archives décrites sont des matériaux sensibles qui portent sur la culture des sociétés qui ont fait l’objet d’études ou de recherches ethnographiques. Pour des raisons éthiques, nous vous demandons une grande vigilance sur les modifications ou les utilisations qui pourraient heurter les communautés dépositaires et en particulier les vecteurs de la littérature orale, de la musique ou des chants traditionnels, des savoir-faire, des spectacles et autres matériaux créatifs de ces archives.
Merci, si vous en avez l'envie, de nous signaler vos écoutes et ré utilisations.
Enfin, les analyses archivistiques peuvent reprendre des informations personnelles. Conformément à la loi n ° 78-17 "Informatique et Libertés", toute personne dispose d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données la concernant et informées sur ce site. Pour exercer ce droit, vous pouvez adresser un courriel à l'adresse de contact. Si vous souhaitez plus d’information sur cette législation, vous pouvez consulter le site de la CNIL
D’une façon générale, les métadonnées décrivant les fonds peuvent être librement ré-utilisées sous la licence CC-0. La photocopie des documents d’archives n'est pas autorisée et la photographie sans flash l’est en principe, sauf conditions particulières. Lorsque la copie des fichiers numériques est possible, un contrat d’utilisation doit être signé spécifiant les modalités d’usage. Enfin, toute publication ou reproduction est soumise à autorisation et la citation de l’origine du fonds doit être précisée avec l’URL de la notice dans le catalogue Calames.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/